Accéder au site >
Je soutiens

faire un don en ligne

Agir aussi durant l'été

Agir aussi durant l'été

Contrairement aux idées reçues, l’été est pour les personnes sans-abri plus dangereux que l’hiver. Si la chaleur intense est pénible pour tous, elle l'est bien plus encore pour celles et ceux qui sont dehors à longueur de temps, et n’osent pas, ou ne peuvent pas entrer dans des lieux climatisés. La consommation d’alcool redouble les risques, en déshydratant et en altérant la sensation de soif. Par ailleurs, l’été est également un moment de moindres ressources pour les personnes sans-abri, avec des places moins nombreuses pour les mises à l’abri par le 115, des distributions alimentaires et des maraudes plus rares, et des plages horaires dans les accueils de jour réduites.

Veiller sur les personnes vulnérables
Que  faire pour aider ?
Tout d'abord être attentif, comme avec toute personne vulnérable. Ne pas hésiter à demander aux personnes comment elles vont, leur conseiller de se mettre à l’ombre si elles sont en plein soleil, leur offrir de l'eau, leur indiquer les fontaines  disponibles dans Paris.
 

Si la personne souffre de la chaleur, qu’elle soit capable de l’exprimer ou paraisse inconsciente, c'est que le cap de prévention a été passé. Il faut appeler les secours, le 18 pour les pompiers, le 15 pour le Samu, le 112 pour toutes urgences.

 

Nous agissons

Pour lutter contre le risque de déshydratation, les équipes de maraudes du Samusocial de Paris distribuent durant tout l'été des bouteilles d’eau qui lui sont fournies dans le cadre d’un partenariat noué depuis 2015 avec la FNECE (Fédération nationale d’eau minérale conditionnée et embouteillée). Chaque année, ce sont ainsi 102 000 bouteilles d’eau minérale qui sont distribuées aux personnes sans domicile.

Des bouteilles sont également disponibles à notre accueil de jour situé Porte de Saint-Mandé, qui pour l'occasion allonge ses horaires d’ouverture. Accessible de 10h à 17h du lundi au vendredi, cet accueil permet aux personnes de se mettre à l'abri du soleil sous les arbres ou dans l'enceinte du lieu, de s'hydrater avec des brumisateurs et un jet d'eau dans la cour. Les personnes ont également accès à un espace d'hygiène, ainsi qu’à une consultation médicale et à des travailleurs sociaux si elles le souhaitent.